Oraison.jpg

L'oraison, fondement de la vocation carmélitaine. / «L’oraison n’est à mon avis pas autre chose qu’une relation intime d'amitié où l'on s'entretient souvent seul à seul avec ce Dieu dont on se sait aimé.» Sainte Thérèse de Jésus / La foi, l'espérance et la charité soutiennent la recherche continuelle du Visage de Dieu et disposent à recevoir le don de la contemplation. «Si l'âme cherche son Dieu, son Bien Aimé la cherche avec infiniment plus d'ardeur.» Saint Jean de la Croix / La vie de clôture favorise un climat de silence et de solitude propice à la rencontre intime avec le Christ. Les deux heures d'oraison qui rythment nos journées peuvent ainsi se prolonger en attention amoureuse à travers les activités du quotidien. Toute la vie est appelée à devenir vie d'oraison, d’union secrète avec Dieu.